John DeAndrea

USA

Né en 1941 à Denver (Colorado, USA)
Vit et travaille à Loveland (Colorado, USA)

Photo © r.r. Jones

«Premier sculpteur du groupe américain des photoréalistes dans les années 1970, John DeAndrea a établi un nouveau niveau de réalisme littéral dans la tradition de la sculpture figurative.» (La couleur de la vie, Ed. Roberta Panvanelli, J. Paul Getty Museum Publications et Getty Research Institute, Los Angeles, 2008) Quand John DeAndrea obtient son diplôme en 1965, l’Abstraction domine la scène artistique. Hypnotisé par la représentation humaine, DeAndrea peint des tableaux abstraits, « pour s’adapter à son temps », tout en développant secrètement une oeuvre à l’encontre du courant dominant, travaillant sur les techniques de moulage permettant de créer une sculpture hyperréaliste. Dévoilant ses travaux privés à la sortie de l’université, il intègre dès ses débuts la O.K. Harris Gallery à New York qui va défendre un nouveau mouvement, le Photoréalisme ou Hyperréalisme, comprenant outre DeAndrea, Chuck Close, John Salt, Richard Estes, Ralph Going, Robert Bechtel et Duane Hanson dès le début de leur carrière. Le mouvement prend rapidement son essor, et connaît une notoriété rapide. Chuck Close et John DeAndrea sont ainsi les premiers artistes américains vivants à être montrés au tout nouveau Centre Georges Pompidou à Paris. Au début des années 60, le moulage en prise directe est une technique tout à la fois oubliée et inexplorée ; travaillant d’abord avec des moulages en plâtre traditionnels, John DeAndrea est toujours en quête du plus grand réalisme possible. Il développe donc une méthode de moulage au silicone qui lui permet de capter plus précisément les détails. Commençant par des positifs en fibre de verre, puis en résine de polyvinyle et finalement en bronze, DeAndrea utilise de prime abord la peinture automobile, pour passer à l’acrylique et enfin la peinture à l’huile. Utilisant de vrais cheveux humains, fabriquant lui-même ses yeux de verre peint à la main, DeAndrea a exploré tout au long de sa carrière une variété de techniques adaptées à chaque nouveau projet. Au cours de ses 50 années de carrière et près de 350 sculptures, la passion de DeAndrea l’a poussé à affiner toujours plus sa technique pour capter –capturer- l’esprit humain. John DeAndrea fait partie de collections prestigieuses telles le Metropolitan Museum de New York, le Art Institue de Chicago, le Ludwig Museum en Allemagne ou encore le Centre Georges-Pompidou.


33 36 rue de Seine
75006 Paris – FR
T.+33(0)1 46 34 61 07
F.+33(0)1 43 25 18 80
info@galerie-vallois.com