Jean Tinguely
Méta-Reliefs / Méta-Matics (1955-1961)
05.10.2012 — 17.11.2012

Télécharger le communiqué de presse

Jean Tinguely en Reliefs

Jean Tinguely en Reliefs: onze oeuvres majeures et pour certaines inédites viennent ici rappeler la profonde originalité du sculpteur, décédé il y a déjà plus de 20 ans.
Jean Tinguely : un nom qui tintinnabule et semble en écho aux oeuvres présentées ici. Un nom qui évoque pour chacun d’entre nous le merveilleux bricoleur d’oeuvres à prêter l’oeil et à tendre l’oreille. Jean Tinguely qui mêle à la physique amusante une réflexion sombre et grinçante sur l’univers de la machine à l’âge de son industrialisation. Jean Tinguely qui invente, entre malice et dérision, la métamatic, sculpture pataphysique des Temps modernes.

Les neuf Méta-Reliefs et deux sculptures Méta-Matics de cette exposition ont été conçus et réalisés entre 1955 et 1961. Ces dates sont charnières. L’année 1955 marque l’installation du sculpteur à Paris, à deux pas de l’atelier de Brancusi et la présentation de son premier relief sonore au «Salon des Réalités Nouvelles» avant qu’il n’expose ses «peintures cinétiques» à la galerie Denise René. L’année 1961 marque quant à elle, la participation de l’artiste aux fameuses expositions «Le Mouvement dans l’art» au Stedelijk Museum d’Amsterdam ainsi qu’à l’exposition «Rörelse i konsten» au Moderna Museet de Stockholm. Entre ces deux dates, l’oeuvre de Tinguely prend toute sa force et sa poésie : elle se fait langage, langage dont le texte du catalogue en préparation pour l’exposition essaye d’analyser les parallèles et échos possibles avec l’oeuvre de son compatriote Ferdinand de Saussure, grand amoureux des petits faits et gestes de la vie quotidienne et sociale et inventeur d’une oeuvre proprement géniale conjuguant à sa façon la parole et l’écriture, la voix et l’oreille, le signe et le sens.

Bernard Blistène

Bernard Blistène est Directeur du département du développement culturel du Centre Pompidou.

***

L’exposition Jean Tinguely, Méta- Reliefs / Méta-Matics (1955-1961) est la première exposition personnelle consacrée à l’artiste à la Galerie.

La représentation officielle de Tinguely et Niki de Saint-Phalle confirme ainsi l’identité de la galerie qui met en regard jeunes plasticiens et Nouveau Réalisme depuis sa création en 1990, et représente exclusivement Jacques Villeglé depuis 1997.

On retrouvera des oeuvres historiques majeures de ces trois artistes sur notre stand de la Fiac 2012, entourées de nouvelles créations de Gilles Barbier, Alain Bublex, Martin Kersels, Henrique Oliveira, Paul Kos, etc.

La sortie de la biographie de Niki de Saint Phalle par Catherine Francblin en 2013 sera l’occasion d’une grande exposition personnelle de cette artiste à la galerie.

36, rue de Seine
75006 Paris – FR
T.+33(0)1 46 34 61 07
F.+33(0)1 43 25 18 80
www.galerie-vallois.com
48.856079 2.3367323