Exposition

36 rue de Seine
29.0519.07.2009
Project Room
Galerie Vallois
33 - 36 rue de Seine
Paris 75006 France

Arnold Odermatt

Arnold Odermatt

Après l’avoir introduit en 2006 dans l’exposition de groupe « Accidents », la galerie Georges-Philippe & Nathalie Vallois est heureuse de suivre le parcours atypique et de représenter désormais le travail d’Arnold Odermatt en France. De 1948 jusqu’à l’âge de sa retraite officielle dans les années 90’, Arnold Odermatt fut employé comme policier « au trafic » dans le petit canton suisse de Nidwalen où il vit toujours. Entouré de montagnes et longtemps isolé par un grand lac, ce magnifique paysage allait être pendant près de quarante ans le témoin et la toile de fond de centaines de photographies : accidents, routes, mais aussi petites villes, coéquipiers dans l’exercice de leurs fonctions, portraits… L’agent Odermatt prenait une série de photographies pour compléter ses rapports écrits mais toujours aussi une autre série pour lui même. Si les raisons profondes d’une telle pratique demeurent mystérieuses, la qualité et la beauté de ces photographies n’en sont pas moins saisissantes. L’histoire veut qu’un jour, Harald Szeemann entrant dans la petite station de police du canton remarqua les photographies sur le mur et décida d’exposer une série de ces accidents lors de la Biennale de Venise de 2001. Certes, l’accident apparaît comme un thème prédominant, mais les images d’Odermatt n’en demeurent pas moins étrangement dénuées de toute violence ou de blessure. Dans nombre de ces images, de sculpturales épaves peuplent un paysage calme et serein. La série des « Avions » présentée aujourd’hui est sans doute l’un des meilleurs témoignages du caractère étrange et unique de l’œuvre d’Arnold Odermatt. Tout au long des années 70’, l’agent a suivi l’acheminement par route et par bateau d’avions hors d’usage et «incapables de voler» depuis l’aéroport vers le musée de l’aviation de la région. Ces images couleur ou noir et blanc qu’il en a tiré nous plongent dans l’atmosphère insolite, poétique et quasi irréelle de ce dernier voyage. Se demander si le travail d’Odermatt s’inscrit ou non dans le champ de l’art est certainement la question la moins intéressante. L’ensemble de ses photographies touche indéniablement à de nombreuses préoccupations artistiques de l’après-guerre : la sérialité, la limite ténue entre l’art et la vie, l’évolution culturelle et plus largement l’adaptation progressive à la modernité… Arnold Odermatt ne s’est jamais considéré lui-même comme un artiste mais c’est avec enthousiasme que nous continuerons dès l’année prochaine à présenter les différentes facettes de cette oeuvre encore méconnue…


33 36 rue de Seine
75006 Paris – FR
T.+33(0)1 46 34 61 07
F.+33(0)1 43 25 18 80
info@galerie-vallois.com